Päivi Räsänen © Facebook

Finlande : Une enquête ouverte contre l’ancienne ministre de l’Intérieur qui a cité la Bible dans un tweet

Le 23 août, le département de police de Helsinki a annoncé l'ouverture d'une enquête préliminaire après des publications sur les réseaux sociaux de citations bibliques par la députée Päivi Räsänen, soupçonnée d'"agitation ethnique".

La présidente du groupe parlementaire démocrate-chrétien et ancienne ministre de l’Intérieur avait publié les 17 et 18 juin sur Facebook et Twitter des messages dénonçant la participation officielle de l'Église évangélique-luthérienne de Finlande - à laquelle elle appartient, comme 69% des Finlandais - à la Marche des fiertés d'Helsinki.

«Comment la base des enseignements de l'Eglise, la Bible, concorde-t-elle avec l'élévation du péché et de la honte en tant que raisons de fierté?» avait déclaré Päivi Räsänen. La députée, connue pour ses positions conservatrices sur le mariage et épouse d’un pasteur, avait accompagné ses publications d’une photo des versets 24 à 27 de l'Épître aux Romains du Nouveau Testament, qui décrit les relations entre personnes de même sexe comme «honteuses», rapporte Evangelical Focus.

«Le contenu essentiel était une citation du Nouveau Testament de la Bible, un livre parfaitement légal, a réagi Päivi Räsänen, après l'annonce de l'ouverture de l'enquête. «Je ne veux pas être provocante, mais je continuerai à exercer ma liberté religieuse et à parler ma foi, quel que soit le résultat de ce processus. Je continue à encourager tout le monde à utiliser la liberté de religion garantie par la Constitution, même dans des sujets d'actualité controversés», a commenté la députée, selon Uusi Suomi.

La rédaction d'Evangéliques.info / Evangelical Focus, Uusi Suomi - 03 septembre 2019 11:41

Partager/Commenter

Publicité