L'église catholique de Saint-Antoine à Colombo © Capture vidéo LCI

Sri Lanka : «Une attaque contre la paix» et un «sacrilège», le Conseil œcuménique des Eglises réagit aux attentats

Le Conseil œcuménique des Eglises (COE) a exprimé sa solidarité avec les Eglises et le peuple sri-lankais après les attentats à la bombe perpétrés contre des églises et des hôtels, au Sri Lanka, dimanche 21 avril, jour de Pâques, faisant plus de 200 morts et 450 blessés.

«En tant que communauté mondiale d'Eglises, nous sommes particulièrement solidaires des chrétiens du Sri Lanka, qui ont été attaqués de cette manière vicieuse alors qu'ils célébraient la résurrection de Jésus-Christ, moment clé du voyage de la foi pour tous les chrétiens», a déclaré le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE, dans un communiqué.

«Ce ciblage des Eglises est une attaque contre la paix et l'harmonie religieuses et contre le tissu social et culturel de la nation, qui s'efforce depuis longtemps de défendre les principes d’harmonie et de diversité religieuse», a-t-il ajouté. Le secrétaire général du COE a poursuivi : «De tels actes de violence sapent le caractère sacré de la vie et constituent un sacrilège à bien des égards. Tout en criant contre ce sacrilège, nous affirmons résolument que la violence ne doit pas engendrer la violence. Dans l’esprit de l’amour du Christ, en ce jour de Pâques, nous croyons fermement que la violence, la haine et la mort n’auront pas le dernier mot.»

L’Alliance évangélique mondiale, par la voix de son secrétaire général, Efraim Tendero a également condamné «avec la plus grande fermeté la série d'attentats lâches» : «Alors que nous célébrons la résurrection de notre Seigneur, Jésus-Christ, nous pleurons maintenant la perte de vies due à cette violence sans cœur. Nous appelons les Eglises du monde entier à se joindre à nous pour prier pour les personnes touchées, afin que la présence forte et réconfortante de Dieu soit avec elles dans cette tragédie. Que Dieu les aide à garder la foi de la résurrection et à vivre la paix qui transcende toute compréhension».

Au moins 64 personnes ont été tuées par quatre explosions Colombo dans la capitale. Trois hôtels ainsi que l’église catholique de Saint-Antoine, où avait lieu la messe de Pâques, ont été attaqués. Au moins 67 personnes ont été tuées dans l’église catholique de Saint-Sébastien de Negombo, une ville au nord de Colombo. Au moins 25 personnes ont été tuées dans l’église évangélique Zion de la ville de Batticaloa, sur la côte est de l’île.

La rédaction d'évangéliques.info - 22 avril 2019 12:08

Partager/Commenter