©CC0

Russie: Une université baptiste contrainte de stopper ses activités

Le Séminaire de théologie de l'Union baptiste vient d'arriver au terme de 60 jours de suspension de ses activités, qui avait débuté le 25 janvier 2019. Une cour de Moscou avait imposé cette décision sur la base d'une faute trouvée, par le département responsable de la supervision de l'éducation, dans l'organisation de l'obtention du bachelor théologique et dans les qualifications du corps enseignant.

En février, l'admission de nouveaux élèves lui a également été interdit et ni les élèves inscrits en présentiel, ni en formation à distance, ne peuvent accéder aux cours.

Le séminaire baptiste s'est plaint qu'aucun des documents accusateurs ne présentait des réclamations spécifiques quant aux fautes identifiées. "La suspension a été une surprise totale", a déclaré le directeur de l'établissement. L'établissement conteste actuellement ces mesures par voie judiciaire.

En novembre 2018, c'était le Séminaire théologique eurasien de l'Union pentecôtiste russe qui était visé. Ce dernier a été forcé de stopper ses cours quand sa licence a été annulée. Des procédures sont actuellement en cours pour demander une nouvelle licence. "Les inspections des universités évangéliques en 2018-2019 ont montré des incohérences avec la législation sur l'éducation et la liberté de conscience, a expliqué le directeur du Séminaire pentecôtiste. Cela a crée de nombreux problèmes pour nos institutions".

La loi précise que les associations religieuses peuvent offrir une instruction religieuse non certifiée par l'Etat, selon leurs propres règles internes. Pour cela, aucune licence n'est nécessaire. Mais le Département de l'éducation a considéré les deux universités comme si elles donnaient un enseignement correspondant à un bachelor théologique étatique, selon l'avocat de l'université pentecôtiste.

La rédaction d'Evangéliques.info - 02 avril 2019 10:52

Partager/Commenter