© CC0

Crimée: Les persécutions contre les groupes religieux ont doublé en 2018

En Crimée, les persécutions contre les groupes religieux qui s'adonnent à des activités missionnaires ont doublé en 2018, atteignant 23 cas, rapporte Forum 18, une organisation pour la liberté de religion.

La plupart des personnes incriminées le sont pour avoir partagé leur foi dans l'espace public, pour avoir tenu des réunions de prière dans des lieux non autorisés ou ne pas utiliser le nom entier d'une communauté religieuse enregistrée.

Les autorités russes ont aussi amendé des particuliers pour avoir propagé une littérature religieuse considérée comme extrémiste. Les amendes peuvent atteindre l'équivalent de deux salaires mensuels locaux, et la confiscation du matériel littéraire.

Sur les 23 cas recensés, 19 ont fini en accusation. En plus, cinq personnes font face à des persécutions criminelles pour avoir exercé leur liberté de religion. Les communautés ayant été victimes de ces persécutions sont les Pentecôtistes, les Baptistes, les Luthériens, les Orthodoxes russes, les Musulmans et les Karaïte.

La Crimée est sous l'autorité de la Russie depuis 2014 et soumise à la loi sur la religion signée par Vladimir Poutine en 2016. La loi avait redéfini "l'activité missionnaire" comme tout activité religieuse effectuée en dehors des autorisations accordées aux églises.

La rédaction d'Evangéliques.info - 29 janvier 2019 11:05

Partager/Commenter