© DR

Etats-Unis: Le nouveau président de la Convention des Baptistes du Sud s'excuse pour les mauvais traitements infligés aux femmes

La Convention des Baptistes du Sud (South Baptist Convention) compte 15 millions de membres aux Etats-Unis. Le 12 juin, cette importante dénomination chrétienne a élu son nouveau président en la personne de James David Greear.

Pasteur de la Summit Church à Durham, ce quadragénaire apporte avec lui une approche nouvelle du ministère, «qui pourrait déclancher une vague de croissance, mais aussi contrarier certains hyper-conservateurs», selon J.-Lee Grady, directeur du magazine américain Charisma.

Lors de son élection, J.D. Greear a affirmé que Dieu remue la Convention des baptistes du Sud (SBC) et expose «une quantité effrayante de péchés parmi nous». Et d'ajouter qu'il accueillait ce travail inconfortable car «Dieu châtie celui qu'il aime».

Selon J.Lee Grady, le nouveau président faisait allusion à des récents rapports selon lesquels les dirigeants de la SBC ont parfois enjoint des femmes mariées abusées qu'elles devaient se soumettre à des maris dominateurs. D'ailleurs, J.D. Greear a émis des excuses sincères pour les mauvais traitement infligés aux femmes dans sa dénomination: «Nous savons que notre surdité a rajouté à votre souffrance».

Il a également affirmé que les Eglises se doivent d'être accueillantes pour les victimes et comprendre que certaines choses ne sont pas seulement immorales, mais illégales.

Marié et père de quatre enfants, le nouveau président oeuvrera à l'unité autour de l'Evangile. Mais il vise aussi à augmenter la diversité parmi les leaders, mobiliser la jeune génération et mettre l'accent sur l'évangélisation et l'implantation d'Eglises.

Fondée par J.D. Greear, la Summit Church compte aujourd'hui 10'000 membres, répartis en neufs communautés dans la région de Raleigh-Durham.

La rédaction d'Evangéliques.info - 22 juin 2018 12:38

Partager/Commenter

Publicité