© iStock

Suisse: Le Réseau évangélique suisse proteste contre la nouvelle loi sur la laïcité à Genève

Le Réseau évangélique suisse (RES) proteste contre la nouvelle loi sur la laïcité du canton de Genève. Dans un communiqué du 11 juin, le RES affiche son soutien au recours déposé par le Réseau évangélique de Genève auprès de la Cour constitutionnelle. Il s’agit de vérifier la compatibilité de la loi, votée le 26 avril dernier, avec la liberté religieuse.

En effet, si le RES se réjouit de plusieurs avancées contenue dans le texte, il s’inquiète notamment de l’obligation de réserve imposée aux fonctionnaires genevois. «Le service et le comportement du fonctionnaire doivent bien sûr respecter la neutralité religieuse de l’Etat, mais est-il raisonnable d’exiger une neutralité des personnes?» demande le RES. «En quoi le fait de connaître l’appartenance religieuse de la personne porterait-il atteinte à la neutralité du service public et de l’Etat lui-même?» Pour l’organisation faîtière des évangéliques suisses, une application au cas par cas est préférable à un interdit global.

De plus, le RES déplore l’extension de ce devoir de réserve à tous les élus locaux, y compris ceux qui appartiennent à des partis ayant une identité confessionnelle. En effet, ceux-ci ne devront plus manifester leur appartenance religieuse par des «signes extérieurs».

Enfin, il épingle l’introduction d’une distinction entre les manifestations religieuses de nature cultuelles et non-cultuelles. Le manifestations cultuelles doivent en principe être réservées au domaine privé, sauf exception. Le RES demande à savoir «comment l’administration et la justice feront pour répondre à la question théologique de ce qui est cultuel et de ce qui ne l’est pas.»

La rédaction d'evangeliques.info - 11 juin 2018 13:07

Partager/Commenter