© iStock

France: Le CNEF appelle les Églises à se mettre en règle avec le nouveau Règlement sur la protection des données

Le Conseil national des évangéliques de France (CNEF) appelle ses Églises et œuvres membres à se mettre en règle avec le nouveau Règlement général sur la protection des données (RGPD). Celui-ci entre en vigueur le 25 mai. Or toute entité disposant d'un fichier électronique ou papier des personnes est concernée.

Dans un email diffusé auprès de ses membres début mai, l'organisation faîtière des évangéliques de France insiste sur la nécessité de prendre au sérieux le RGPD. "L'Évangile nous parle du respect d'autrui, du consentement, du respect des autorités. Il nous paraît important que les structures évangéliques françaises soient un modèle à propos du respect des données personnelles, dans une société qui en abuse souvent", argumente le CNEF.

Outre la dimension de témoignage, le CNEF rappelle que si les dispositions restent sensiblement les mêmes que celles imposées par la Commission informatique et libertés, la sanction devient beaucoup plus lourde. En effet, l'amende pourra atteindre 4% des revenus de l'association.

Le CNEF rappelle les principes à respecter: recueillir le consentement des personnes (les cases précochées oui sont interdites), les informer de l'usage qui sera fait des données, ne conserver que les données nécessaires, donner le droit à l'accès, à la rectification et à l'effacement des données.

Par ailleurs, la religion fait partie des données sensibles nécessitant des précautions supplémentaires dans le traitement des données. Les Églises sont donc particulièrement concernées. Ainsi, le CNEF encourage ses membres à étudier attentivement le nouveau RGPD.

La rédaction d'évangéliques.info - 07 mai 2018 14:06

Partager/Commenter