© Wikipedia

Israël: les autorités renoncent à imposer les Eglises qui gèrent le Saint-Sépulcre

Les Eglises ont remporté leur bras de fer contre le gouvernement israélien. Après trois jours de fermeture, le Saint-Sépulcre a réouvert ses portes le 28 février.

En effet, les Eglises orthodoxes, arméniennes et catholiques responsables de la gestion du Saint-Sépulcre, avaient décidé de bloquer l'accès à ce haut-lieu de pèlerinage chrétien, suite à l'annonce par les autorités israéliennes de l'introduction d'une imposition fiscale sur une partie de leurs biens immobiliers, mis en locations par les Eglises. Le conflit porte sur un montant d'impôts estimé à 150 millions d'euros.

Le Premier ministre Netanyahu et le malre de Jérusalem ont renoncé à leur projet fiscal. Ils ont en revanche décidé la création d'un groupe de travail pour trouver une solution négociée.

Le Saint-Sépulcre attire de nombreux pèlerins chrétiens. En effet, cette Eglise abrite ce qui est considéré comme le tombeau du Christ.

La rédaction d'Evangeliques.info - 28 février 2018 06:51

Partager/Commenter