© DR

Sport: L'équipe olympique unie des deux Corée ne doit pas faire oublier les chrétiens persécutés, selon Portes ouvertes

Face au succès médiatique des équipes olympiques des deux Corée défilant sous un seul drapeau, Portes ouvertes tire la sonnette d'alarme. Dans un communiqué du 8 février, Matthew Rees, directeur du plaidoyer chez Portes ouvertes au Royaume-Uni, rappelle le sort des 300 000 chrétiens opprimés par le régime nord coréen: "Ils sont une communauté assiégée qui lutte pour sa survie même."

Le dirigeant actuel, Kim Jong um, comme son père et son grand- père avant lui, voit Dieu comme un rival. "Le niveau des droits de l'homme est 0%, affirme Timothée, un réfugié Nord coréen. "Le dirigeant doit être adoré comme Dieu et cela ne changera pas jusqu'à la chute du régime", ajoute-t-il.

Lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang en Corée du Sud, l'apparition de Kim Yo-Jong, la sœur du leader Nord coréen, a été interprétée comme un geste amical. À cette occasion, les sportifs des deux pays officiellement en guerre ont défilé sous un seul drapeau. Et pour renforcer l'offensive de charme, les joueuses de hockey des deux pays ont formé une seule équipe.

Depuis la création de l'Indice mondial de la persécution de la mission Portes ouvertes il y a seize ans, la Corée du Nord figure toujours en tête du palmarès.

La rédaction d'évangéliques.info/ Christian Post - 12 février 2018 10:58

Partager/Commenter

Publicité