© Alliance Presse

Reportage: Christina, aumônier des toxicomanes à Krasnoïarsk

Du 2 au 10 juillet, le Christianisme Aujourd'hui et Evangeliques.info vous proposent un reportage exclusif et quotidien à Krasnoyarsk, ville de prisons en Sibérie. Chaque jour, nos deux envoyées spéciales, Joëlle Anjara et Claire Bernole, vous feront découvrir l'engagement des protestants évangéliques de cette ville.

Christina (à gauche sur la photo) est née à Krasnoïarsk en 1984, quelques années avant la chute du Mur de Berlin et le début de la Pérestroïka. Petite, elle se passionne pour la langue anglaise, une «lubie» un peu originale en Russie post-communiste. A l’université, elle étudie Shakespeare et le Far West. Elle devient même professeur d’anglais. Mais des soucis personnels la conduisent vers la drogue. Les jeunes de son âge sont nombreux à s’adonner à l’alcool et aux substances illicites.

Perdue dans la grande ville de Kansk, elle trouve alors refuge dans un centre de désintoxication tenu par une église pentecôtiste. Christina reprend pied dans la vie, à mesure qu’elle découvre Christ, son Rocher.

Aujourd’hui, à 32 ans, elle est étudiante en deuxième année de théologie et sert d’aumônier bénévole pour les femmes du centre de désintoxication de l’Eglise de l’Alliance du Christ, à Krasnoïarsk. Elle y habite avec Lilia, Anastasia, Olga, Cristina, Svetlana et les autres, âgées de 23 à 60 ans, alcooliques, droguées, séropositives, hémiplégiques, en dépression, etc.

Avant d’entrer dans leur unique chambre à coucher, on est prié de se déchausser. L’endroit est propre et coquet. Ici, une nouvelle vie peut commencer. Dans le livre des Actes, «la multitude de ceux qui avaient cru n’était qu’un cœur et qu’une âme. Nul ne disait que ses biens lui appartenaient en propre mais tout était commun entre eux.» Christina et ses amies du centre de désintoxication n’en sont pas loin.

Joëlle Anjara, envoyée spéciale à Krasnoïarsk, avec Claire Bernole - 04 juillet 2017 08:31

Partager/Commenter

Publicité

Repérages

Revue de presse

Une veillée silencieuse CSI en faveur des victimes de persécution religieuse dans quinze villes suisses et à Strasbourg

Pressportal
Toutes les revues de presse
Tweet

Les églises restent ouvertes

Tous les tweets
Facebook

Du nouveau au sein du Comité du CNEF

Tous les posts Facebook