© EPUdF

Protestantisme: Une femme succède à Laurent Schlumberger à la tête de l'Eglise protestante unie de France

Emmanuelle Seyboldt: c'est le nom de la nouvelle présidente de l'Eglise protestante unie de France (EPUdF). Le 26 mai, lors du synode national à Lille, cette pasteure de Besançon a été désignée pour succéder à Laurent Schlumberger, le président sortant.

Alors qu'elle n'était pas candidate, Emmanuelle Seyboldt a été très surprise d'être appelée à cette fonction. Elle juge toutefois sa nomination cohérente avec l'Eglise protestante, qui accueille des femmes pasteures depuis 1965.

Reconnue pasteure en 1994, elle a exercé son service en Ardèche, dans l'Indre et a assumé des missions dans l'aumônerie hospitalière, le service de Catéchèse et le presse protestante.

Agée de 46 ans, Emmanuelle Seyboldt a traversé un divorce et est remariée depuis 2006 avec un pasteur d'origine allemande. Cinq des sept enfants de cette famille recomposée vivent encore sous son toit.

Convaincue «qu'on a besoin de toutes les voix de l'Eglise», la nouvelle présidente aime bien se qualifier de «libérale évangélique ou «d'évangélique libérale».

La rédaction d'Evangéliques.info - 29 mai 2017 14:33

Partager/Commenter