© Alliance Presse

Inde: Compassion contraint de cesser ses activités en Inde

Cette fois, la décision est tombée. Les efforts de l'ONG de parrainage d'enfants Compassion International n'ont pas eu raison de la détermination des autorités de New Delhi. L'ONG est contrainte de cesser toutes ses activités en collaboration avec près de 600 Eglises locales partenaires au 15 mars.

147'000 enfants perdent ainsi un soutien mensuel de leur parrain. Si certaines Eglises ont trouvé des ressources indigènes pour venir en aide aux enfants les plus démunis de leur localité ou quartier, la plupart ont été contraints à cesser leurs activités, après 48 ans d'aide ininterrompue apportée à ce pays.

Les nouvelles normes exigées par le gouvernement national-hindouiste ont fait partie des mesures engagées pour évincer les ONG étrangères soupçonnées d'apporter une influence subversive dans le pays. Elles empêchent un grand nombre de centres d'accueil de fonctionner même sans l'aide internationale.

Les responsables de Compassion se disent prêts à revenir en Inde si et dès que la politique de l'Inde le permettrait.

Compassion n'est pas la seule ONG étrangère à faire les frais d'une politique nationaliste. 20'000 ONG étrangères sont dans le collimateur du gouvernement, dont plusieurs ont déjà dû faire leurs valises.

07 mars 2017 08:58

Partager/Commenter