© World Vision

Moyen-Orient: World Vision licencie ses employés à Gaza, suite à la mise en examen de son directeur

L’ONG chrétienne World Vision a licencié 120 employés travaillant à Gaza, selon le Guardian du 10 septembre. Tous les projets de World Vision dans la zone sont également arrêtés. Le 4 août, le directeur de World Vision à Gaza, Mohammed El Halabi, a été mis en examen par les autorités israéliennes. Celles-ci l’accusent d’avoir détourné des millions de dollars au profit du Hamas ces dernières années.

Suite à cette affaire, Israël a bloqué les comptes de l’ONG, l’empêchant d’effectuer des virements en faveur de ses salariés. World Vision s’engage à les réembaucher une fois la crise résolue. Les collaborateurs ayant de l’ancienneté conservent un salaire partiel.

World Vision n’a pas vu le dossier impliquant son agent. Toutefois, l’ONG conteste les montants avancés par les services de sécurité israéliens.

Le procès doit se tenir à huis clos. D’après lsraël, cette précaution serait nécessaire pour des raisons de sécurité.

World Vision est l’une des plus grosses ONG humanitaires et de développement au monde. Elle compte 45000 employés dans une centaine de pays. D’inspiration évangélique, World Vision est particulièrement connu pour ses parrainages d’enfants.

La rédaction d'evangéliques.info / The Guardian - 12 septembre 2016 10:31

Partager/Commenter