Dr

Mali: Une missionnaire suisse (encore) kidnappée

La missionnaire suisse Béatrice Stockly a été enlevée dans la nuit du 7 au 8 janvier à Tombouctou, au Mali. «L''enlèvement de la ressortissante suisse a été minutieusement préparé. Nous savons maintenant que, dans un premier temps, ce sont des sous-traitants d'Aqmi qui ont mené l'opération», a déclaré une source de sécurité à l’AFP. L'armée malienne semble elle aussi privilégier la piste des terroristes jihadistes. Mais pour l'heure, personne n'a revendiqué cet enlèvement.

«Elle était très bien insérée»

Béatrice Stockly était arrivée au Mali il y a quinze ans environ, sous les couleurs de l'Eglise méthodiste. En avril 2012, elle avait déjà défrayé la chronique, ayant été enlevée une première fois, par le groupe islamiste Ansar Dine, avant d'être relâchée une dizaine de jours plus tard. Un responsable de ce groupe djihadiste avait alors demandé que Béatrice Stockly ne revienne plus au Mali: «Elle profite de la pauvreté et de l'ignorance de nos enfants». Mais la missionnaire avait refusé de partir et, aux dernières nouvelles, elle travaillait auprès des femmes, les aidant à se procurer des revenus. «Malgré la couleur de sa peau, elle était très bien insérée. Elle vendait des plantes, faisait du tricotage», a témoigné une habitante de la ville au Monde.

Le Mali est à 87% musulman et comprend seulement 2,6% de chrétiens. De nombreux autres étrangers ont été enlevés au Mali ces dernières années par des groupes djihadistes.

La rédaction d'Evangeliques.Info - 12 janvier 2016 09:15

Partager/Commenter