Skip to content

Hommage unanime après l’annonce du décès de l’acteur inspirant Chadwick Boseman

Chadwick Boseman s'exprimant au San Diego Comic Con International 2016, pour "Black Panther".
© Gage Skidmore CC BY-SA 2.0
Samedi 29 août, le monde apprenait la mort de l’acteur américain Chadwick Boseman, emporté la veille à seulement 43 ans d’un cancer du côlon. Il est parti chez lui entouré de sa famille, à Los Angeles.
Evangéliques.info

Révélé dans le rôle principal du roi T’Challa, le premier super-héros noir du film «Black Panther», le tweet annonçant sa disparition publié sur son compte est devenu le plus liké de l’histoire, annonçait le réseau social. Il totalisait dimanche midi plus de 7,3 millions de likes et plus de 3 millions de retweets.

Si l’acteur avait choisi de taire sa maladie au grand public, ce sont bien ses qualités humaines inspirantes qui sont unanimement honorées.

Publicité

Un acteur encourageant attaché à la Bible

Le pasteur évangélique américain DeVon Franklin a partagé sur son compte Instagram un extrait du discours prononcé par l’acteur lors d’une cérémonie de fin d’année d’études en 2018. Il avait alors encouragé les diplômés de son ancienne université Howard à poursuivre leurs passions et à se battre pour l’égalité. L’acteur luttait déjà contre le cancer cette année-là. «Parfois, vous avez besoin de ressentir la douleur et la piqûre de la défaite pour activer la vraie passion et le but prédestiné par Dieu. Dans Jérémie, Dieu a dit: « J’ai des plans pour vous faire prospérer et ne pas vous nuire, des plans pour vous donner de l’espoir et un avenir »», avait déclaré Chadwick Boseman.

Un esprit de reconnaissance jusqu’à la fin

L’acteur Josh Gad a – quant à lui – partagé sur les réseaux l’un de ses derniers échanges avec son ami Chadwick Boseman:  «(…) Inspirez et expirez ce moment et remerciez Dieu pour les beautés et les merveilles uniques de cette journée. Nous devrions profiter de chaque instant dès que nous le pouvons, et profiter de la simplicité de la création de Dieu, que ce soit un ciel clair et ensoleillé ou assombri par l’obscurité (…)».

De Barak Obama à Martin Luther King III, fils du célèbre militant pour les droits civiques en passant par Lewis Hamilton, l’hommage reconnaît autant «les rôles inspirants» qu’il avait choisis d’interpréter que ses qualités et engagements. 

Thèmes liés:

Publicité