Skip to content

Etats-Unis: Donald Trump signe un ordre exécutif de réforme de la police

Donald Trump lors d'une allocution donnée au Rose Garden le 15 juin
© capture vidéo Yahoo
Quelques jours après avoir rencontré des représentants de la communauté afro-américaine autour de tables de rondes, Donald Trump a signé, mardi 16 juin, un ordre exécutif pour une réforme de la police.
Evangéliques.info

Quelques jours après avoir rencontré des représentants de la communauté afro-américaine autour de tables de rondes, Donald Trump a signé, mardi 16 juin, un ordre exécutif pour une réforme de la police. 

Parmi les points importants de cette réforme, l’interdiction de l’usage des techniques d’étouffement (chokehold) hormis les situations extrêmes où des moyens pouvant entraîner la mort sont autorisés. Cette mesure a pour objectif d’éviter que se reproduisent de tragiques excès de la police tels que celui qui a entraîné la mort de Georges Floyd à Minneapolis et le décès d’autres prévenus avant lui. 

D’autres mesures visent une meilleure formation des forces de police, notamment face aux personnes en situation d’addiction, de santé mentale altérée et envers les sans-abris. Une base de donnée permettant d’assurer un suivi des policiers ayant eu un comportement problématique sera mise en place afin d’éviter des récidives.

«Nous sommes une nation, nous souffrons ensemble et nous guérirons ensemble»

Donald Trump dans une allocution donnée au Rose Garden

«Nous sommes une nation, nous souffrons ensemble et nous guérirons ensemble», a déclaré Donald Trump dans une allocution donnée au Rose Garden. Selon The Christian Post , le président a encouragé la police à «adopter les standards professionnels les plus élevés afin de servir leurs communautés».

Le président s’est opposé aux revendications de la gauche qui demandait le démantèlement de la police, arguant que ce serait dangereux, les forces de police étant nécessaires et selon lui, très adéquates la plupart du temps.

Le président reconnait des cas d’abus d’autorité

«Malheureusement, il y a eu des cas où quelques officiers ont abusé de leur autorité, mettant au défi la confiance du peuple américain, avec des conséquences tragiques pour des victimes individuelles, leurs communautés et notre Nation», reconnaît l’acte exécutif. Ce dernier réaffirme le droit pour tous les citoyens de pouvoir vivre avec la confiance que le renforcement de la loi répondra aux «idéaux fondamentaux de la nation et protégera les droits de toutes les personnes ». L’acte exécutif mentionne également la nécessité d’un effort redoublé envers les communautés afro-américaines afin de «répondre rapidement aux cas de mauvaise conduite» dont elles ont été les victimes.

Selon le vice-président Mike Pence, ces réformes «reflètent certaines des préoccupations exprimées par les représentants des communautés afro-américaines» rencontrés la semaine dernière autour de tables rondes. Jugé positif par ces derniers, totalement insuffisant voire hypocrite par des voix issues du parti démocrate, l’orde exécutif a été salué par le Rév. Samuel Rodriguez, président de la National Hispanic Christian Leadership Conference qui y voit un “processus de reconstruction de la confiance entre les communautés de couleur et un renforcement de la loi”. Loin d’apporter une réponse suffisante aux tensions actuelles, ces réformes sont un premier pas «qui apportera des améliorations nécessaires pour des communautés plus sûres», a déclaré Alan Wilson, Procureur général de Caroline du Sud.

Thèmes liés:

Publicité