Skip to content

Etats-Unis: 81 % des évangéliques blancs pensent que Donald Trump se bat pour défendre leurs valeurs, mais ils sont mitigés sur sa morale

© © RFI
Huit évangéliques américains blancs sur dix estiment que Donald Trump défend très bien ou assez bien leurs valeurs. C’est l’une des conclusions de la nouvelle étude du Pew Research Center, qui explore la relation entre religion et politique. Publiée le 12 mars, cette étude réalisée auprès de 6400 Américains, dont un millier d’évangéliques, indique aussi que pour 59 % d’entre eux, l’administration Trump a fait avancer leurs intérêts. Par ailleurs, 76 % des évangéliques blancs sont complètement ou plutôt d’accord avec la politique de Donald Trump, contre 42 % du reste de la population. Toutefois, ils sont plus sceptiques sur sa moralité et son attitude. Si 31 % apprécient la conduite du président, 44 % ont des sentiments mitigés et 22 % la désapprouvent. 77 % jugent qu’il est egocentrique et 29 % qu’il n’est pas honnête.
Evangéliques.info

Huit évangéliques américains blancs sur dix estiment que Donald Trump défend très bien ou assez bien leurs valeurs. C’est l’une des conclusions de la nouvelle étude du Pew Research Center, qui explore la relation entre religion et politique.
Publiée le 12 mars, cette étude réalisée auprès de 6400 Américains, dont un millier d’évangéliques, indique aussi que pour 59 % d’entre eux, l’administration Trump a fait avancer leurs intérêts.
Par ailleurs, 76 % des évangéliques blancs sont complètement ou plutôt d’accord avec la politique de Donald Trump, contre 42 % du reste de la population. Toutefois, ils sont plus sceptiques sur sa moralité et son attitude.
Si 31 % apprécient la conduite du président, 44 % ont des sentiments mitigés et 22 % la désapprouvent. 77 % jugent qu’il est egocentrique et 29 % qu’il n’est pas honnête.

Seuls 12 % des évangéliques blancs considèrent Donald Trump comme très religieux. Pour la moitié d’entre eux, il est «assez religieux» et «pas du tout» pour les 35 % restants.
Comme le reste des Américains, 63 % des évangéliques blancs estiment très important qu’un président mène une vie personnelle morale et éthique.

Autre conclusion intéressante : A la question du rôle de Dieu dans l’élection présidentielle de 2016, seuls 13 % des évangéliques blancs répondent que «Dieu a choisi que Trump devienne président car il approuve la politique de Trump». 57 % sont d’avis que «l’élection de Trump doit faire partie du plan global de Dieu mais cela ne signifie pas nécessairement que Dieu approuve la politique de Trump ». Et pour 27 % d’entre eux, «Dieu ne s’implique pas dans les élections présidentielles américaines».

Selon le Journal de Montréal, qui relaie cette étude du Pew Research Center, les chrétiens évangéliques sont la confession la plus représentée aux Etats-Unis: un Américain sur quatre serait évangélique. En 2016, Donald Trump avait gagné leur soutien en promettant de nommer à la Cour suprême des juges conservateurs et de soutenir la liberté religieuse.

Thèmes liés:

Publicité