© flickr, Chris Yarzab

Mission: Pourquoi l’évangélisation est-elle en perte de vitesse?

Dans une analyse publiée mardi 21 janvier par Christianity Today, Ed Stetzer, le directeur exécutif du Billy Graham Center, donne huit raisons qui expliquent une baisse d’enthousiasme pour l’évangélisation parmi les évangéliques depuis une vingtaine d’années.

La première tiendrait à la remise en cause d’un modèle traditionnel basé sur une approche très directe avec les questions du type: “Si vous mouriez aujourd’hui, êtes-vous sûr d’être sauvé? »

Cette remise en question de la méthode est tantôt remplacée par une approche plus naturelle où le chrétien rejoint son interlocuteur, mais s’engage moins dans le partage actif de sa foi, tantôt par des méthodes inspirées des techniques de vente.

La seconde raison serait que de nombreux croyants n’ont pas vraiment confiance dans l’évangile et adoptent une posture universaliste qui conduit à ne plus annoncer le salut en Jésus-Christ comme le seul chemin.

Troisièmement, la perte de la culture chrétienne et l’éloignement des traditions familiales rendraient l’évangélisation plus compliquée.

Un autre facteur viendrait du remplacement de l’emphase mise sur l’évangélisation par d’autres questions spirituelles. Ed Stetzer explique que les personnes interrogées s’excusent en disant: «Nous croyons encore dans l’évangélisation», mais que le «encore» témoigne d’un déclin qui pourrait conduire à l’abandon si la tendance se renforçait.

Un cinquième facteur serait le manque de compassion pour les personnes qui ne sont pas sauvées.

Viendrait ensuite la crainte de ne pas savoir comment répondre de manière adéquate aux questions des gens au sujet de la foi.

Et finalement, le sentiment de ne pas mener une vie suffisamment exemplaire retient de nombreux chrétiens à témoigner autour d’eux.

La rédaction d'Evangeliques.info - 22 janvier 2020 06:30

Partager/Commenter