© Alliance Presse

Suisse: Oeuvre sociale de la FREE, la fondation Praz-Soleil a transmis son projet d'un nouvel EMS au Pôle santé du Pays-d'Enhaut

Pour la fondation Praz-Soleil, qui dirigeait la Maison d'accueil du même nom à Château d'Oex, c'est une page qui se tourne. Dans un communiqué du 9 janvier, cette oeuvre sociale de la Fédération romande des Eglises évangéliques (FREE) a indiqué avoir transféré le mobilier de sa Maison d'accueil et les études du nouvel EMS au Pôle santé du Pays d'Enhaut.

Lorsque son bâtiment aura été vendu, la fondation redéployera sa présence ailleurs en Suisse romande. Pour l'heure, elle poursuit son engagement dans le cadre de la Maison Béthel à Blonay, où des personnes en souffrance psychique sont accueillies.

Depuis 2014, la fondation Praz-Soleil était impliquée dans un projet de fusion des différents acteurs de santé du Pays d'Enhaut. Mais en 2018, le conseiller d’Etat Pierre-Yves Maillard, à l’époque chef du département de la santé et de l’action sociale, a décidé que le nouvel EMS dans la construction duquel s’était impliquée la Fondation Praz-Soleil, devait appartenir finalement au Pôle santé. «Ce changement de politique a entraîné le désengagement de la fondation de la FREE», indique le communiqué.

Une fois que sa propriété aura été rachetée par le Pôle santé, les représentants de Praz-Soleil se retireront du conseil de ce dernier. Toutefois, l'aumônerie, qui était au coeur du projet commun, continuera d'être assurée par le pasteur évangélique Pascal Gaudin et à être financée par les Eglises de la FREE.

«Nous avons lâché prise pour le bien du Pays-d’Enhaut. Si nous avons un vœu à faire au moment de quitter ce projet, c’est que l’esprit d’accueil de la Maison Praz-Soleil puisse perdurer dans l’EMS que gérera le Pôle santé» a souligné Jean-François Cardis, président sortant de la fondation Praz-Soleil et toujours membre du conseil de fondation du Pôle santé.

La rédaction d'Evangeliques.info - 10 janvier 2020 10:27

Partager/Commenter

Publicité