Evo Morales © flickr

Bolivie: Les Evangéliques prient pour une transition du pouvoir dans la paix

Suite à la démission du président Eva Morales qui trouve asile au Mexique, les chrétiens évangéliques de Bolivie se mobilisent dans la prière pour une transition pacifique. «Lors des récentes protestations pour fraude électorale, nous les Eglises, nous étions avec les gens, priant dans les rues», a commenté un pasteur dont les propos ont été rapportés par Evangelical Focus le mardi 12 novembre.

Au pouvoir depuis 13 ans, ce socialiste, premier président indigène de Bolivie, s’est finalement résigné à la démission suite aux pression de l’armée et après qu’un rapport de l’Organisation des Etats Américains (OAS) a mis en évidence les fraudes du système électoral.

L’ancien député Napoleon Ardaya est l’une des premières voix évangéliques à avoir appelé à reconnaître sa démission et à réclamer une succession constitutionnelle.

L’Association Nationale des Evangéliques de Bolivie, membre de l’Alliance Evangélique Mondiale, a appelé à trois jours de jeûne et de prière.

«Prions pour la paix et la cessation de la violence dans le pays et pour une transition qui ramène l’ordre, la stabilité politique et sociale en Bolivie», ont-ils demandé. Cet appel est accompagné d’une demande aux politiques d’écouter le peuple et de prendre des décisions qui permettent de mener une coexistence paisible et respectueuse de la démocratie.

la rédaction d'Evangeliques.info - 13 novembre 2019 09:20

Partager/Commenter