© Wikimedia

Brésil : Bolsonaro invoque Dieu et la Constitution dans un discours surprise

Son intervention n’était pas prévue au protocole. Mardi 6 novembre, Jair Bolsonaro prononcé son premier discours de président au Parlement à Brasilia, à l'occasion de l'anniversaire de la Constitution brésilienne. L'allocution, très courte, devant les parlementaires a été longuement ovationnée, rapporte François Cardona, correspondant de RFI. Il a invoqué la Constitution brésilienne et promis que son gouvernement en serait le garant. "Ensemble, l'exécutif, le judiciaire et le législatif, nous nous devons de défendre la Constitution. C'est la responsabilité de nous tous", a-t-il affirmé brandissant le livre jaune et vert contenant le texte de 1988.

Dans son discours d’à peine deux minutes, Bolsonaro a multiplié les références chrétiennes : « Je demande à Dieu qu'il nous illumine. Nous avons tout pour devenir une grande nation, pour changer le destin de notre pays. Je crois en Dieu, en le peuple brésilien, et en notre potentiel ! Le Brésil au-dessus de tout, et Dieu au-dessus de tous ! Merci beaucoup. » Le président d’extrême droite, élu en partie grâce aux évangéliques, prendra ses fonctions le 1er janvier 2019.

La rédaction d'Evangeliques.info / RFI et agences - 07 novembre 2018 15:30

Partager/Commenter