© DR

Mexique: Le nouveau président travaillera avec des partenaires évangéliques de la coalition

Au Mexique, la gauche est revenue au pouvoir avec l'élection de Andrès Manuel Lopez Obrador le 1 er juillet. Selon Evangelical Focus, le Parti Encuentro Social (Rencontre sociale-ES), non confessionnel mais dirigé par des chrétiens évangéliques, a célébré cette victoire et compte user de son influence de partenaire de la coalition pour protéger les valeurs de la famille.

Pendant la campagne, ES a travaillé en collaboraiton avec Lopez Obrador et aidé son mouvement Morena à obtenir le vote de nombreux chrétiens du pays.

Selon des informations données au site latino-américain Evangelico Digital, ils visaient deux millions de voix et une vingtaine de sièges au Congrès.

«Bien que petit parti de la coalition, ES sera un contrepoids et un conseilller, principalement sur les questions de la vie et de la famille» a déclaré le leader évangélique Aaron Lara.

Sur son site, le parti dirigé par des évangéliques annonce vouloir s'investir dans la lutte contre la corruption ainsi que les questions sociales.

Aux commentateurs qui s'inquiètent d'un danger de populisme de gauche, Lopez Obrador a précisé qu'il respecterait la liberté économique, la liberté de parole et celle de croyance. Il a par ailleurs appelés tous les Mexicains à la réconciliation.

Toujours selon Evangelical Focus, le Mexique compte 30 millions de chrétiens évangéliques, soit plus de 20% de la population.

La rédaction d'Evangeliques.info - 06 juillet 2018 11:54

Partager/Commenter

Publicité