© DR

Etats-Unis: plus de «spirituels», moins de «religieux»

«Vous considérez-vous comme une personne religieuse ? Comme une personne spirituelle ?» Voici le type de question auquel le citoyen américain peut être amené à répondre lors d’un sondage du très sérieux Pew Research aux Etats-Unis.

Une étude publiée ce mois-ci montre que la part des Américains se décrivant comme «spirituels» mais «non religieux» a augmenté de presque 10% en cinq ans, et ce de façon égale dans toute les catégories de la population: noire, blanche, hispanique, hommes et femmes, démocrates et républicains, avec une importance plus marquée pour les diplômés d’études supérieures.

En tout et pour tout ce sont plus du tiers des Américains (37%) qui se considèrent «spirituels mais non religieux». Parmi eux, on dénombre 35% de protestants, 14% de catholiques, 11% de croyants d’autres religions (judaïsme, islam, etc.) ; mais également 37% de non-croyants (athées, agnostiques ou sans aucune affiliation religieuse). Etre «spirituels mais non religieux» recouvre donc deux réalités distinctes: ne pas être croyant, mais s’inscrire dans une compréhension spirituelle de sa vie, en lien avec «l’énergie du cosmos» ou certaines approches orientales du Soi ; être croyant mais vivre sa foi et sa relation à Dieu en dehors de tout schéma religieux, hiérarchique et ecclésial classique.

A noter que la moitié des Américains se définissent comme à la fois «spirituels ET religieux» ; que 6% s’estiment «religieux mais PAS spirituel», et 18% ni l’un ni l’autre.

La rédaction d'Evangeliques.info - 11 septembre 2017 07:22

Partager/Commenter