© DR

Etats-Unis: plus de «spirituels», moins de «religieux»

«Vous considérez-vous comme une personne religieuse ? Comme une personne spirituelle ?» Voici le type de question auquel le citoyen américain peut être amené à répondre lors d’un sondage du très sérieux Pew Research aux Etats-Unis.

Une étude publiée ce mois-ci montre que la part des Américains se décrivant comme «spirituels» mais «non religieux» a augmenté de presque 10% en cinq ans, et ce de façon égale dans toute les catégories de la population: noire, blanche, hispanique, hommes et femmes, démocrates et républicains, avec une importance plus marquée pour les diplômés d’études supérieures.

En tout et pour tout ce sont plus du tiers des Américains (37%) qui se considèrent «spirituels mais non religieux». Parmi eux, on dénombre 35% de protestants, 14% de catholiques, 11% de croyants d’autres religions (judaïsme, islam, etc.) ; mais également 37% de non-croyants (athées, agnostiques ou sans aucune affiliation religieuse). Etre «spirituels mais non religieux» recouvre donc deux réalités distinctes: ne pas être croyant, mais s’inscrire dans une compréhension spirituelle de sa vie, en lien avec «l’énergie du cosmos» ou certaines approches orientales du Soi ; être croyant mais vivre sa foi et sa relation à Dieu en dehors de tout schéma religieux, hiérarchique et ecclésial classique.

A noter que la moitié des Américains se définissent comme à la fois «spirituels ET religieux» ; que 6% s’estiment «religieux mais PAS spirituel», et 18% ni l’un ni l’autre.

La rédaction d'Evangeliques.info - 11 septembre 2017 07:22

Partager/Commenter

Publicité

Repérages

Revue de presse

Billy Graham, l'anticommuniste viscéral qui était le bienvenu en Corée du Nord

Libération
Toutes les revues de presseTous les tweets
Facebook

Nouveau centre de formation missionnaire en Suisse

Tous les posts Facebook