© Alliance Presse (photo de gauche à droite: Andrei, Sacha et Gienia)

Reportage: A l'Eglise, la voix des femmes se fait entendre

Du 2 au 10 juillet, le Christianisme Aujourd'hui et Evangeliques.info vous proposent un reportage exclusif et quotidien à Krasnoyarsk, ville de prisons en Sibérie. Chaque jour, nos deux envoyées spéciales, Joëlle Anjara et Claire Bernole, vous feront découvrir l'engagement des protestants évangéliques de cette ville. Cet épisode clôt notre série. Retrouvez nos articles dans les magazines d'Alliance Presse.

Depuis le pupitre face à l’assemblée, Irina entonne un chant qui s’élève bientôt en prière. La présence de la guitare reste perceptible mais en sourdine, tandis que la jeune femme conduit ce moment charnière entre louange et invocation. C’est une prière rythmée dont les intonations ne sont pas sans points communs avec le slam, un slam cadencé et sans hésitation. Les participants suivent le guide en priant eux aussi à mi-voix. L’engagement de chaque personne est sonore, plein et entier.

Que les personnes soient habituées à ce style de culte ou qu’elles y assistent pour la première fois, l’atmosphère est d’une ferveur frappante. C’est ainsi, dans un contexte tissé d’appels à Dieu et au Saint Esprit, de paroles de reconnaissance et de musique, que se déroulent l’ouverture et la clôture des études de la Bible ou autres réunions, y compris le service du dimanche matin. Il n’est pas inhabituel non plus que cela finisse avec quelques applaudissements.

La plupart du temps, un homme -pasteur, assistant pastoral, diacre ou membre d’Eglise- prend la parole pour diriger ce temps mais il arrive, comme ce soir au centre de réinsertion de Bolchaïa Mourta, que ce soit une femme. Les femmes peuvent aussi prêcher (même si elles sont rares) ou enseigner à l’école biblique (comme Veronika, à Kansk), mais elles ne peuvent pas être ordonnées pasteurs. Si certaines endossent ce rôle dans les groupes chrétiens qui se forment dans l’arrière-pays, c’est toujours en attendant qu’un pasteur (un homme, donc) soit disponible et que l’assemblée se structure en Eglise.

Claire Bernole, envoyée spéciale à Krasnoyarsk, avec Joëlle Anjara - 14 juillet 2017 14:40

Partager/Commenter

Publicité

Repérages

Revue de presse

En vogue, les protestants français fêtent les 500 ans de la Réforme

"Nouvel Obs"
Le Nouvel Obs dresse un portrait du protestantisme français, devenu pluriel et multicolore.
Lire la suite
Toutes les revues de presseTous les tweets
Facebook

Le groupe des Dombes fêtent 80 ans de fraternité œcuménique

Tous les posts Facebook