Skip to content

Genève: l’Alliance évangélique mondiale a soumis plus de 50 rapports et prononcé 20 déclarations à l’ONU, en 2020

© BICE.org
L'équipe de l'Alliance évangélique mondiale reconnaît des progrès "tangibles" en Libye, où la situation des chrétiens a été abordée pour la première fois en 2020 en termes de liberté religieuse, ainsi qu'en Espagne et au Népal.
Evangéliques.info

L’équipe de l’Alliance évangélique mondiale se dit reconnaissante des progrès « tangibles » observés en Libye, où la situation a été abordée pour la première fois en 2020 en termes de liberté religieuse, ainsi qu’en Espagne et au Népal. Un travail de «coordination et de persévérance», selon Michael Mutzner, le représentant de l’AEM à Genève.

L’Alliance évangélique mondiale (AEM) tire le bilan des actions engagées l’année passée dans le bulletin d’informations du mois de juin. Le cas des chrétiens libyens a été évoqué lors de l’examen du respect par la Libye de ses engagements en vertu du Pacte international relatif aux droits civils et politiques. 

Publicité

Amélioration en Espagne

En Espagne, les menaces de fermeture d’églises évangéliques en Catalogne «en raison de règles de sécurité drastiques visant toutes les congrégations non catholiques» ont été pointées auprès du gouvernement espagnol, ainsi que la situation des pasteurs à la retraite privés de régime de retraite. «Dans les deux domaines, les autorités locales ont décidé de résoudre les problèmes avec de nouvelles réglementations», indique le site ideaschweiz.ch, dans un article publié le 6 juin sur son site.

Enfin, la liberté religieuse et la traite des êtres humains au Népal ont fait l’objet de rapports et d’un plaidoyer, envoyés et relayés par plusieurs pays, en collaboration avec Christian Solidarity Worldwide et l’Armée du Salut. Ils ont appelé à la fin du harcèlement et de la détention de pasteurs.

«Un impact positif sur des vies», «aider les églises locales»

En citant les propos d’un secrétaire d’une Alliance évangélique nationale, Michael Mutzner rappelle l’importance de la pression internationale: «Notre gouvernement montre en Allemagne une image militaire et autoritaire à l’intérieur du pays et à l’étranger une image civile et républicaine … ne serait pas la pression internationale exercée sur ce régime pendant longtemps, d’autant plus que la fermeture des plus importantes églises protestantes, nous serions tous en prison!»

Albert Hengelaar, Michael Mutzner, Wissam al-Saliby défendent les voix des chrétiens discriminés et persécutés des alliances évangéliques dans plus de 25 pays. «Prendre la parole au nom des croyants confrontés à la discrimination, à la persécution ou à d’autres formes d’injustice est un effort à long terme qui nécessite coordination, engagement et persévérance pour pouvoir récolter ses fruits.»
L’équipe ajoute: «Nous sommes reconnaissants de l’opportunité d’avoir un impact positif sur des vies et d’aider les églises locales dans leur témoignage public à travers notre travail quotidien à Genève et au-delà, ce qui est confirmé par les commentaires que nous recevons de nos Alliances membres et des croyants sur le terrain.» 

Thèmes liés:

Publicité