secours par avion Mulhouse © vidéo Youtube

Mulhouse: les secours luttent mais les hôpitaux sont bientôt saturés

Mardi 17 mars, la situation sanitaire dans la région du Grand-Est, est en particulier de Mulhouse, devenait particulièrement tendue. «Le premier souci à Mulhouse, c’est de libérer des lits, le deuxième souci, c’est que les transferts vers Nancy ou Strasbourg se passent dans les meilleures conditions,» explique Jean-Marie Bockel, sénateur du Haut-Rhin et ancien maire de la ville.

Mulhouse, l’un des premiers foyers de propagation du virus, notamment lors du rassemblement évangélique qui s’est tenu au mois de février, a une longueur d’avance sur d’autres villes affectées et doit faire face à une surcharge des hôpitaux. Avec le concours des hélicoptères de l’armée, les autorités mettent en place des transports vers d’autres unités de soin en Alsace, particulièrement pour les malades graves et jeunes. “Pour le moment ils n’en sont pas encore à faire le tri des personnes que l’on pourra soigner, signale Jean-Marie Bockel dans des propos rapportés par le Public Sénat. On n’en est pas là. Mais comme le pic n’est pas atteint, ça fait craindre que dans les prochains jours on y soit. C’est une course contre la montre.» Dès mercredi soir, des patients devraient être évacués par avion pour être hospitalisés à Toulon, selon le chef des urgences Marc Noizet. Par ailleurs, le premier ministre Edouard Philippe a confirmé l'installation d'un hôpital de campagne à Mulhouse, rapporte L'Alsace .

La situation des personnes en maison de retraite, moins médiatisée, est également préoccupante. «Il y a des maisons de retraite touchées par le virus, ce qui implique une prise en charge très complexe des personnes. Nous sommes concernés comme tous les départements et les territoires ruraux», indique Fabienne Keller, députée européenne qui relève la solidarité des habitants de Strasbourg et en particulier la générosité des restaurants qui donnent leur stock à la population.

La rédaction d'Evangéliques.info / Public Sénat/ L'Alsace - 18 mars 2020 11:35

Partager/Commenter