Exhibition© National Park Service

Culture: les artistes sont-ils des esprits libres? Une étude remet en question ce cliché

Selon une étude récemment menée au Royaume-Uni auprès d’artistes, 80% reconnaissent cacher leur soutien à des valeurs jugées conservatrices par crainte de réactions négatives du public et de leurs pairs.

Le sondage, publié par ArtsProfessionnal’s, portait sur la liberté d’expression auprès d’un échantillon de 500 personnes, toutes impliquées dans les arts et la culture. Le communauté artistique, généralement perçue comme le giron d’idées nouvelles et d’un certain anticonformisme, apparaît comme une culture d’auto-censure lorsqu’il s’agit de se positionner sur des sujets controversés. Les artistes expriment la pression qui les pousse à taire leurs opinions personnelles lorsqu'elles divergent de la pensée unique. Selon The Christian Post l’étude montre que ce qui peut est taxé de “politiquement incorrect” est considéré comme un terrain miné par ceux qui travaillent dans le domaine artistique et culture. Ainsi en va-t-il des questions de religion, de genre et de sexualité, notamment.

«Notre sondage projette une lumière accablante sur la contrainte, le harcèlement, l’intimidation et l’intolérance qui sont actifs dans une communauté qui se définit comme libérale, ouverte d’esprit et équitable», explique Amanda Parker, éditrice de ArtsProfessional.

L’étude montre que 90% des artistes estiment que «le secteur des arts et de la culture a la responsabilité d’utiliser ses talents uniques afin de s’exprimer sur des sujets qui comptent sans tenir compte des conséquences». Pourtant, 80% des personnes travaillant dans ces domaines pensent que les artistes risquent d’être victimes d'ostracisme s’ils expriment des opinions différentes du courant libéral.

Pour Amanda Parker, cette étude, bien que limitée, montre le profond clivage entre la perception que le public entretient du monde artistique et la réalité de ceux qui y travaillent.

La rédaction d'Evangeliques.info / The Christian Post - 26 février 2020 09:26

Partager/Commenter