SeaWatch4© Jesus.de

Allemagne: l’initiative de l’Eglise évangélique en Allemagne d’un navire portant secours aux migrants fait des vagues

Lundi 24 février, le Sea Watch 4, un navire destiné à porter secours aux migrants en Méditerranée a quitté le port allemand de Kiel, suscitant espoir et controverse. Opéré par le collectif d’associations humanitaires United4Rescue, le bateau subira des aménagements en Espagne et devrait pouvoir se trouver dans la zone de détresse au large des côtes libyennes aux alentours de Pâques. Selon Joachim Lenz, le porte-parole du Sea Watch 4, le navire dont la capacité d’accueil n’est pas communiquée à ce jour, sera «le plus grand navire de sauvetage en Méditerranée».

L’Eglise évangélique en Allemagne l’Église évangélique en Allemagne (Evangelische Kirche in Deutschland (EKD), luthéro-réformée) s’est engagée très concrètement dans ce projet salué par les associations d’aides aux migrants. En revanche, elle essuie les critiques de ceux qui , croyants ou non, estiment qu’en soutenant un tel projet, l’Eglise cautionne des activités de secours illégales et criminalisées.

Le président du Conseil de l’EKD, Heinrich Bedford-Strohm, a reconnu avoir été interpellé et avoir reçu une menace de mort. Il n’en demeure pas moins convaincu du bien-fondé de leur action: «Si l’Eglise ne se positionne pas, qui le fera?» questionne-t-il dans un reportage de la LaLibre.be paru le 25 février. Heinrich Bedford-Strohm a par ailleurs fait don de 600 couvertures de secours à l’équipage. Le projet de United4Rescue, financé par une campagne de dons en ligne, permettra au Sea Watch 4 de rejoindre deux autres navires, le Sea Watch 3 et l’Ocean Viking qui portent déjà secours à des migrants en détresse au large de la Libye.

D’après InfoMigrants, l’ONG Sea-Watch a secouru 37000 migrants depuis 2015.

La rédaction d'Evangeliques.info / LaLibre.be/ InfoMIgrants - 26 février 2020 08:35

Partager/Commenter