© Capture France Info

Persécution : Asia Bibi demande l'asile politique en France et pardonne à ceux qui l’ont condamnée

La chrétienne pakistanaise Asia Bibi, condamnée à mort pour blasphème contre le prophète Mahomet en 2010 et qui a passé près de neuf ans en prison avant d'être acquittée, a demandé l'asile politique en France. «J'ai le désir que le président entende ma demande», a-t-elle déclaré le 24 février sur les ondes de RTL. «J'ai beaucoup aimé la France. Je suis très excitée d'être ici», a-t-elle ajouté. Lors de son séjour en France, Asia Bibi va être reçue ce mardi 25 février par Anne Hidalgo, maire de la capitale et être faite citoyenne de la ville de Paris. Elle rencontrera le président Emmanuel Macron le vendredi 28 février. La présidence s’est dite «prête à accueillir Mme Asia Bibi et sa famille en France si tel est leur souhait». Son autorisation de vivre au Canada s'achève à la fin de l'année.

L’histoire de cette ex-ouvrière agricole catholique a été médiatisée dans le monde grâce à la journaliste française Anne-Isabelle Tollet, co-auteure de Enfin libre. «C'est Dieu qui donne la force, le courage, et regardez la sœur que j’ai et le courage qu’elle a, et à quel point elle m’a soutenue. Elle m'a tant donné», affirme Asia Bibi le mardi 25 février au micro de franceinfo. La mère de famille déclare avoir pardonné à ceux qui l'ont condamné. «Je leur ai tous pardonné. Je pense que la personne qui a le plus haut degré dans la foi est celle qui arrive à pardonner», souligne Asia Bibi. Elle reste menacée de mort par des islamistes.

«Je demande à Emmanuel Macron de répondre positivement et rapidement à l’appel d’Asia Bibi. Ce serait l’honneur de la France», a réagi le sénateur LR de Vendée, Bruno Retailleau sur Twitter, rapporte Le Figaro.

La rédaction d'Evangeliques.info - 25 février 2020 10:03

Partager/Commenter