© DR

Carême: Le mouvement chrétien StopPauvreté appelle à un jeûne climatique

A l'occasion du Carême du 26 février au 11 avril, Stop Pauvreté propose un «jeûne climatique» et invite à la prise de conscience de ses propres habitudes de consommation, rapporte l'Alliance évangélique suisse SEA dans un communiqué du 14 février.

Se passer de viande, remplacer la voiture par le vélo ou réduire la température de son logement: la campagne Klimafasten (Jeûne pour le climat) transforme chaque privation en une expérience communautaire motivante.

Sur le site de l'initiative StopArmut, le participant peut choisir ses objectifs personnels de jeûne dans le domaine de la nutrition, de la mobilité, de l'énergie ou des ressources. Divers conseils et suggestions accompagneront les particpants dans leur Carême climatique.

C'est la troisième fois que Stop Pauvreté invite à un jeûne climatique sous forme ludique. Cette année, ce jeûne s'insère dans la campagne «L'eau-soif de justice». Elle indique par exemple que Monsieur ou Madame Suisse consomme 4200 litres d'eau par jour, dont 82% viennent de l'étranger. «Ceux qui renoncent consciemment à certaines ressources pendant le jeûne climatique réduisent également leur empreinte hydrique et leur consommation d'eau dans d'autres endroits», développe le communiqué.

Stop Pauvreté appelle les Suisses à défendre un monde plus juste et compatissant. Elle est basée sur les objectifs de durabilité de l'ONU. Campagne de l'Alliance évangélique suisse, elle fait partie de la campagne Micah Global (Défi Michée).

La rédaction d'Evangeliques.info - 14 février 2020 15:20

Partager/Commenter