© Vatican News

Liban: Les responsables chrétiens dénoncent la corruption, mais aussi les violences de certains protestataires

Le 28 janvier, au Liban, les responsables d'Eglises et de communautés chrétiennes se sont retrouvés pour un «Sommet spirituel chrétien». A l'initiative du patriarche d'Antioche des maronites, la rencontre a réuni le patriarche des grecs melkites et celui des syriaques, le patriarche syro-orthodoxe, des responsables catholiques et le président du Conseil suprême des communautés évangéliques au Liban et en Syrie, Joseph Kassab.

Dans leur déclaration conjointe finale, les leaders chrétiens ont exprimé leur satisfaction au sujet de la formation du nouveau gouvernement, tout en appelant "l'ensemble du monde politique à entreprendre avec détermination des réformes structurelles afin de sortir le pays de la crise économique", relaie Vatican News.

Par ailleurs, ils dénoncent aussi la corruption hémorragique, qui soustraie des ressources au peuple libanais. Si les responsables réaffirment le droit à manifester publiquement et pacifiquement son désaccord avec les décisions politiques, ils condamnent en outre fermement «le caractère barbare qu'ont pris certaines manifestations ces derniers mois, sutout à Beyrouth»: «le salut de la nation ne peut jamais être atteint par l'effusion de sang», ont martelé les responsables religieux.

Ensemble, ils encouragent la communauté internationale à soutenir le Liban économiquement et financièrement, mais également à travailler pour l'établissement de la paix dans la région. En dernier lieu, les repsonsables chrétiens font savoir qu'ils prient pour la libération de deux archevêques enlevés en Syrie en 2013.

La rédaction d'Evangeliques.info - 31 janvier 2020 13:46

Partager/Commenter

Publicité