© pixabay.com

France: La crèche de Béziers rassemble les habitants sur la place de la mairie

Robert Ménard récidive: malgré les injections qui lui ont été faites les années précédentes de retirer sa crèche de la mairie, le maire de Béziers l'a inaugurée lundi 2 décembre dans la cour de l’hôtel de ville en présence de représentants chrétiens, juifs et musulmans.

Cette crèche avait suscité une vive polémique au point que l’affaire avait été portée devant le tribunal de Montpellier en 2018. Le jugement ordonnait de «procéder au retrait de la crèche installée dans le hall d’entrée de l’hôtel de ville», parce qu’elle représentait, selon les autorités, une atteinte à la loi de 1905 sur la laïcité.

Le maire l'avait alors installée dans la cour de l’édifice avec ces mots: «Elle se déplacera, si elle a besoin de se déplacer, et elle continuera d’exister. »

La voici de retour cette année. L’inauguration a été l’occasion de rassembler divers représentants des trois religions monothéistes.

« On ne cesse de me vanter le vivre-ensemble mais il est ici, à cette tribune. [...] On respecte les religions des uns et des autres et on fait de nos différences un point commun, » a déclaré le maire de Béziers, dans des propos rapportés par Valeurs Actuelles.

«Ce n’est pas une atteinte à la laïcité», a également commenté Maurice Abitpol, le président de la communauté juive de Béziers.

Selon la mairie, un millier d’habitants seraient venus assister à cette inauguration qui s’inscrit, pour Robert Ménard, dans une vision de laïcité positive.

la rédaction d'Evangeliques.info/ Valeurs Actuelles - 04 décembre 2019 07:00

Partager/Commenter