La place de l'église de Malicornay (Indre) © Wikimedi

Malcornay: L’Education nationale fait appel dans l’affaire de l’enseignant suspendu pour avoir fait étudier des textes de la Bible

Alors que le Tribunal de Limoges, jugeant la sanction «disproportionnée», avait demandé en juillet 2019 à ce que Matthieu Faucher soit réintégré dans l’école de Malicornay (Indre), l’Education nationale fait appel à cette décision. L’enseignant avait été suspendu en 2017, pour avoir utilisé des textes de la Bible dans sa classe pour enseigner un fait religieux. Dénoncé par une lettre anonyme, il avait été accusé de prosélytisme alors qu’il n’est lui-même pas croyant. Muté dans une autre école, il avait ensuite déposé un recours pour faire annuler cette décision. C’est donc désormais devant la Cour administrative d’appel de Bordeaux que cette affaire va être maintenant présentée.

Selon l’avocat de Matthieu Faucher, une décision devrait être rendue d’ici environ 10 mois. «J’attends le jugement avec beaucoup de sérénité» a fait part l’instituteur qui, n’ayant finalement pas fait sa reprise à l’école de Malicornay comme prévu, effectue des remplacements à Déols, à une trentaine de kilomètres plus au nord.

La rédaction d'Evangeliques.info - 28 octobre 2019 12:15

Partager/Commenter