© Rencontre du Jeûne fédéral

Suisse: La deuxième Rencontre du Jeûne fédéral s'est tenue au Parlement

Le 12 septembre, 70 personnes issus du milieu de la politique, de l'administration fédérale, des ambassades, de l'économie ou des Eglises ont participé à la seconde Rencontre du Jeûne fédéral à Berne.

Soutenue par les parlementaires fédéraux Marianne Streiff (PEV), Philipp Adorn (PS), Eric Nussbaumer (PS), Erich von Siebenthal (UDC), Laurent Wehrli (PLR) et Christian Lohr (PDC), cette manifestation interconfessionnelle visait à renforcer une attitude de reconnaissance et à contribuer à la consolidation de la paix et la réconciliation au sein du pays. «Il s'agit également de valoriser la prière au quotidien dans la vie politique comme une source d'espérance et d'inspiration», précise le communiqué de presse.

Pour le comité de patronnage, la fête du Jeûne fédéral joue un rôle de plus en plus important à l'heure de la sécularisation et de la diminution du poids de l'Eglises dans la société: celui de se souvenir des racines chrétiennes de la Suisse et d'exprimer sa reconnaissance pour les bienfaits du passé et du présent.

Dans ses mots de salutations, le Conseiller fédéral Ignazio Cassis a par exemple rappelé comment après la guerre du Sonderbund, les deux parties se sont rapprochées pour construire l'avenir ensemble, ce qui a débouché sur la Constitution de 1848. Egalement invité à cette rencontre, l'ancien Premier ministre slovène Alojz Peterle a pour sa part lancé un appel pour le respect de la dignité humaine «car nous sommes tous égaux. C'est la base du dialogue et politiquement parlant, du compromis». Ancienne conseillère du président du Rwanda, Nelly Mukazayire a fait un résumé de la situation de son pays, vingt-cinq ans après le génocide.

La rédaction d'Evangeliques.info - 13 septembre 2019 10:31

Partager/Commenter

Publicité