© capture Benny Hinn Ministries

Prospérité: Benny Hinn déclare corriger sa théologie, des responsables évangéliques attendent des preuves

«Les bénédictions de Dieu ne sont pas à vendre. Et les miracles ne sont pas à vendre. Et la prospérité n'est pas à vendre», a déclaré le 2 septembre l’évangéliste Benny Hinn, dans son émission hebdomadaire, rapporte Christianity Today. «Je corrige ma propre théologie et vous devez tous le savoir», a-t-il assuré. Le télévangéliste avait déjà annoncé avoir pris ses distances avec les excès de l'Evangile de la prospérité, en février 2018. Mais les observateurs de longue date ne sont pas prêts à le croire sur parole et attendent des preuves de sa transformation.

«Je pense que le temps dira s'il s'agit d'une correction mineure, d'une publicité ou du début d'une nouvelle trajectoire vers une plus grande maturité», a déclaré Charles Self, professeur d'Histoire de l'Eglise au Séminaire théologique des Assemblées de Dieu (AGTS), qui se dit «attentiste» à ce sujet.

D’autres, comme Costi Hinn pasteur et neveu de Benny Hinn, attendent de l’évangéliste une redevabilité vis à vis d’autres pasteurs et la confirmation de la part d'un pasteur évangélique de premier plan, qu’il s’est sincèrement repenti et ne fait plus d’Evangile de prospérité.

En effet, Benny Hinn avait déjà rejeté l'Évangile de prospérité - qui enseigne que Dieu souhaite que les chrétiens soient en bonne santé, riches et heureux - une première fois à la fin des années 1980 et au début des années 1990. Avant d’y revenir.

La rédaction d'Evangeliques.info / Christianity Today - 10 septembre 2019 09:59

Partager/Commenter

Publicité