L'Assemblée nationale © Funky Tee

France : L’Assemblée Nationale auditionne défenseurs et opposants à la PMA

Mardi 27 août s’ouvraient à l’Assemblée Nationale les auditions en vue de la réforme de la PMA (procréation médicalement assistée). Le président Emmanuel Macron s’était engagé pour un dialogue «apaisé» autour de ces questions bioéthiques. Les associations LGBT puis celles opposées à la réforme - parmi lesquelles lesquelles les Associations familiales catholiques (AFC), Alliance Vita et la Manif pour tous - ont d’abord entendues par la commission spéciale chargée de mener les auditions.

Parmi les six rapporteurs désignés, figurent notamment les élus LREM Coralie Dubost et Jean-Louis Touraine. Ce dernier défend l’ouverture de PMA aux femmes seules ou aux couples de lesbiennes. Il s’exprimait le 27 août au micro d’Europe 1: «La mère n’est plus celle qui accouche, mais celle qui décide d’être mère».

Selon La Croix, les représentants des cultes puis de la fédération de la Libre Pensée et de sept obédiences franc-maçonnes seront reçus le jeudi 29 août.

Ces auditions, qui dureront deux semaines, sont-elles le signe d’un vrai dialogue avant le travail de la commission, cet automne, sur la réforme de la PMA? En juin dernier, le premier ministre Edouard Philippe avait exprimé sa volonté d’apaisement. Dubitative, Ludivine de la Rochère, présidente de la Manif pour tous relevait: «On met en avant l’apaisement pour mieux culpabiliser ceux qui porte la contradiction».

La rédaction d Evangeliques.info / La Croix - 28 août 2019 10:18

Partager/Commenter

Publicité