© DR

Québec: Le pasteur reconnu coupable d'agression sexuelle fait appel de sa condamnation

Au Québec, le pasteur reconnu coupable d'agression sexuelle et de huit chefs d'accusation a fait appel de sa condamnation, annonçait TVA Nouvelles le 2 juillet. De retour dans son Eglise Parole de Vie, à Vanier, le révérend Paul Mukendi a déclaré que «c'était des moments difficiles, des moments d'épreuve, mais nous rendons grâce à Dieu pour toute chose ».

Dans une video mise en ligne par l'Eglise et visionnée plus de 12'000 fois, le porte-parole de l'Eglise affirme que le pasteur est innocent. Il remet notamment en cause le témoignage de la victime, qui a toutefois été retenu par les onze jurés. «Oui, nous adhérons à la théorie du complot », a ajouté le porte-parole.

Si le pasteur a été remis en liberté par la Cour d'appel, c'est en raison du délai inhabituel de deux mois entre la date du verdict et la prochaine audience, agendée au 28 août, développe TVA Nouvelles.

Toutefois, sa remise en liberté est assortie de conditions: ne pas faire de demande de passeport ni quitter la province de Québec et encore moins s'approcher de la victime ou de ses proches.

Le procès du révérend Mukendi, accusé d'agression sexuelle sur une adolescente de l'Eglise, avait débuté en décembre 2018. Si la condamnation est maintenue, il pourrait faire face à plusieurs mois de prison.

La rédaction d'Evangeliques.info - 12 juillet 2019 14:57

Partager/Commenter