© DR

Cinéma: Disney menace de cesser de tourner en Géorgie, en raison de la nouvelle loi de cet Etat sur l'avortement

«Il sera très difficile de continuer à faire des affaires en Géorgie si la nouvelle loi entre en vigueur comme prévu le 1er janvier 2020». Telle est la déclaration faite à Reuters par Bob Iger, directeur général de Walt Disney Co, le 29 mai. Il relève que beaucoup de collaborateurs/trices de Walt Disney ne voudront plus travailler en Géorgie et que sa compagnie devra tenir compte de leurs souhaits. «En ce moment, nous l'observons très attentivement».

Plus tôt dans le mois, le gouverneur de l'Etat de Géorgie a signé la loi sur «l'équité et l'égalité des nourrissons vivants». Votée fin mars, elle interdit les avortements lorsque le rythme cardiaque du foetus est détecté, c'est-à-dire six semaines après le début de la grossesse. «Nous protégeons les innocents, nous défendons les plus vulnérables, nous nous levons au nom de ceux qui sont incapables de parler pour eux-mêmes», a affirmé le gouverneur Brian Kemp.

Célébrée par les pro-vie, la nouvelle loi a été accueillie par des appels au boycott de nombreux acteurs de l'industrie de la télévision et du cinéma. Ben Stiller, Alec Baldwin, Alyssa Milano et des dizaines de stars de Hollywood ont en effet menacé de boycotter la Géorgie- populaire pour ses tournages- si la loi était promulguée.

En outre, Ted Sarandos, responsable du contenu chez Netflix, a déclaré que sa société travaillait avec l'union américaine des libertés civiles pour lutter contre cette loi sur l'avortement en Géorgie.

La rédaction d'Evangeliques.info/Christian Post - 31 mai 2019 07:50

Partager/Commenter

Publicité