© DR

Cannes : Une vie cachée de Terrence Malick, prix du Jury œcuménique 2019

Après deux semaines de compétition, le Festival de Cannes s’achevait le samedi 25 mai et dévoilait son palmarès. Le Jury œcuménique, invité depuis 1974 par le Festival de Cannes à remettre un prix à un film de la compétition officielle, a récompensé le film américano-germanique Une vie cachée de Terrence Malick.

«L'histoire de Franz Jägerstätter, un fermier autrichien, qui, avec le soutien de son épouse Fani, refuse de prêter allégeance à Hitler, met en scène un profond dilemme», décrit le Jury œcuménique dans une communiqué.

«La haute qualité cinématographique, en termes de réalisation, de scénario et de montage, permet d'exprimer et d'explorer les questions qui se posent à la personne confrontée au mal. C'est un récit universel à propos des choix que nous avons à faire et qui transcendent les préoccupations terrestres pour suivre la voix de sa conscience.»

Le Jury œcuménique est composé de six membres appartenant à l’une des Églises chrétiennes et issus de cultures et de pays différents. Il distingue «des œuvres aux qualités à la fois artistiques et humaines qui sondent la profondeur de l’âme et la complexité du monde, qui mettent en lumière la justice, la dignité humaine, le respect de l’environnement, la paix, la solidarité, la réconciliation... des valeurs de l’Évangile largement partagées dans toutes les cultures», indique son site internet. En 2018, le Jury œcuménique avait récompensé le film libanais Capharnaüm de Nadine Labaki.

La rédaction d'Evangeliques.info - 27 mai 2019 11:50

Partager/Commenter