© DR

France: Emmanuel Macron demande à son gouvernement d'être intraitable envers «l'islam politique»

Le 25 avril, lors de sa conférence de presse, le président français, a évoqué la question de la laïcité, affirmant que la loi de 1905 sur la séparation des Eglises et de l'Etat est «pertinente et doit être réaffirmée et pleinement appliquée». A l'agenda du gouvernement depuis l'automne dernier et toujours en chantier, la réforme de la loi sur la laïcité vise surtout à mieux encadrer la pratique de l'islam, via une refonte des statuts des associaitons religieuses.

Lors de sa conférence de presse, Emmanuel Macron s'est d'ailleurs voulu ferme à l'égard de «l'islam politique qui viendrait menacer la France»: «On parle d'un communautarisme qui s'est installé dans certains quartiers (...) on parle de gens qui, au nom d'une religion, poursuivent un projet politique, celui d'un islam politique, qui veut faire sécession avec notre République» a détaillé le chef de l'Etat.

Avant d'ajouter qu'il avait demandé à son gouvernement d'être intraitable sur cette question. Le président souhaite aller plus loin, notamment en renforçant le contrôle sur les financements venant de l'étranger.

La rédaction d'Evangeliques.info - 26 avril 2019 11:25

Partager/Commenter

Publicité