Les membres de la Plateforme interreligieuse du Canton de Vaud© DR

Suisse : La Plateforme interreligieuse du canton de Vaud réagit aux attentats du Sri Lanka

La Plateforme interreligieuse du Canton de Vaud «condamne fermement» les attentats «dramatiques» perpétrés au Sri Lanka, dimanche 21 avril, jour de Pâques, dans trois églises (deux catholiques et une évangéliques) et dans trois hôtels internationaux. Dans un communiqué diffusé le 24 avril, cette plateforme du dialogue interreligieux qui se veut organe officiel des autorités religieuses participantes, a exprimé «sa sincère compassion pour les victimes et leurs familles, et en particulier à la Communauté tamoule qui célèbre habituellement à la basilique Notre-Dame de Lausanne».

«Elle réitère son espoir en un monde où les communautés religieuses parviendront à construire des ponts entre elles ainsi qu’entre les peuples et contribueront à la paix sociale et religieuse partout dans le monde», poursuit le communiqué.

Cette «plateforme institutionnelle» active depuis janvier 2019 est un lieu de dialogue entre religions dans le Canton de Vaud qui a pour but de favoriser la paix religieuse. Elle regroupe les autorités de l’Eglise évangélique réformée du canton de Vaud (EERV), de l’Eglise catholique romaine dans le canton de Vaud (FEDEC-VD), de la Communauté israélite de Lausanne et du canton de Vaud (CILV), des Eglises anglicane et catholique chrétienne (FACCV), de l’Union vaudoise des associations musulmanes (UVAM) et de la Fédération évangélique vaudoise (FEV).

Dimanche 21 avril, pendant la messe ou le culte de Pâques, une série de neuf explosions provoquées par des kamikazes dans trois églises et trois hôtels au Sri Lanka, ont fait 359 morts - dont 45 enfants - et des centaines de blessés. Les attaques ont été revendiquées par l’Etat islamique. Il s’agit d’un des attentats les plus meurtriers depuis le 11 septembre 2001.

La rédaction d'Evangéliques.info - 25 avril 2019 11:32

Partager/Commenter