©CC0

Canada: Des cours de religion sèment la discorde

A la demande des parents, la commission scolaire de la province de Manitoba, au Canada, a autorisé la tenue d'un enseignement religieux pendant l'heure de midi. Le cours sera donné par le groupe américain Child Evangelism Fellowship. Ce qui a indigné une mère d'élève.

Pour cette membre du comité des parents de l'école Taché, concerné par cet enseignement, le groupe qui prodiguera l'enseignement est "formé d'évangélistes américains d'extrême droite". Elle regrette que la décision ait été prise sans consultation des parents et craint de ne pouvoir maîtriser ce qui sera enseigné à son enfant. "Ils disent que l'enfant est pécheur est mérite une punition. Pour moi, ce sont des enseignements basés sur la honte, qui vont à l'encontre des principes de renforcement du sentiment d'appartenance."

Katherine Stewart, journaliste américaine auteure d'un livre sur les Good News Club, groupe rattaché aux Child Evangelism Fellowship, estime que le problème de ces enseignements est la confusion qu'ils risquent d'entretenir chez les enfants. Elle témoigne: "J'ai vu une petite fille de six ans dire à sa camarade juive qu'elle ne croyait pas en Jésus donc qu'elle irait en enfer. Lorsqu'on lui a dit qu'il existait plusieurs croyances, la petite fille s'est mise à pleurer en disant que cela ne pouvait pas être faux car on n'enseigne pas de choses fausses à l'école."

La commission scolaire a néanmoins précisé que seuls les enfants dont les parents le souhaitent suivront le cours. Le groupe Child Evangelism Fellowship serait déjà présent dans d'autres écoles de la province du Manitoba.

La rédaction d'Evangéliques.info /Radio Canada - 09 avril 2019 14:06

Partager/Commenter

Publicité

Thème proche: Education