François Clavairoly, président de la Fédération protestante de France © DR

France : François Clavairoly présente ses excuses pour ses propos tenus dans le livre «Les chrétiens face aux migrants»

Le pasteur François Clavairoly, président de la Fédération protestante de France (FPF) a présenté des excuses publiques pour ses propos tenus et repris dans le livre enquête Les Chrétiens face aux migrants rédigé par Pierre Jova. Par le biais d’une lettre diffusée le 19 mars sur le site internet de la FPF, François Clavairoly a tenu «à présenter publiquement (ses) excuses».

«Je comprends que la phrase citée vous ait vraiment blessés». Ses propos très durs envers les évangéliques et les catholiques sur l’évangélisation des migrants, notamment, avaient suscité de nombreuses réactions après le publication de l'article d'Evangeliques.Info sur le sujet.

«Depuis de nombreuses années mon engagement dans le renforcement des relations entre les Eglises au sein de la Fédération et au-delà sont ma priorité et ceux qui me connaissent ne peuvent en douter», poursuit le président de la FPF. Il évoque «une période où les sujets parfois clivants nous placent dans des situations difficiles». Selon lui, «l’effet de loupe dû à la diffusion d’un article décontextualisé (celui Evangeliques.Info, ndlr) qui concentre la lecture de toute une enquête sur une seule phrase est regrettable».

En fin de lettre François Clavairoly «réitère sincèrement (ses) regrets» avant de conclure : «Avec celui qui conduit nos vies et nous appelle, cherchons ensemble et inlassablement à vivre l’unité dans la diversité reconnaissant nos fragilités sous le signe du pardon».

Pour lire la lettre en intégralité, c’est ici.

La rédaction d'Evangéliques.info - 19 mars 2019 14:23

Partager/Commenter