Le président Félix Tshisekedi © Capture VOA

RDC: L’Eglise du Christ au Congo interpelle le nouveau président sur la moralité en politique

L’Eglise du Christ au Congo (ECC), la plus grande dénomination protestante de République démocratique du Congo (RDC) a interpellé le nouveau président Félix Tshisekedi sur la moralité des prochains ministres, le 27 février. Selon la radio RFI, l’ECC continue sa campagne dite de "moralisation de l’espace politique". L’union d’Eglises s’était déjà illustrée dans les dénonciations des allégations de corruption dans les assemblées provinciales.

Cette fois, elle a interpellé le président Félix Tshisekedi sur les qualités morales du personnel politique qui devra composer le nouveau gouvernement. "Aux acteurs politiques de s’en tenir à la rigueur du critérium de moralité, éviter les personnes qui se sont rendues coupables de viol sur les mineurs, harcèlement sexuel, détournement des deniers publics, délits d’initié", a déclaré le pasteur Eric Nsenga Nshimba, porte-parole de l’ECC, repris par RFI.

L’Eglise du Christ au Congo a annoncé l'organisation prochaine d’une concertation des membres de la société civile - parmi elles les différents confessions religieuses - dans le but "de créer une dynamique interne susceptible de canaliser et d’accompagner l’action politique en RDC".

Pour aller plus loin, le Christianisme Aujourd’hui a publié un article sur les élections en RDC dans le numéro de mars 2019.

La rédaction d'Evangeliques.Info / RFI - 01 mars 2019 11:38

Partager/Commenter