© DR

Nigéria: Alors que les chrétiens n'attendent rien de l'élection présidentielle, une pasteure est candidate

Repoussée au 23 février par la Commission électorale nationale indépendante, l'élection présidentielle au Nigéria suscite peu d'attentes chez les chrétiens du pays, relaie Evangelical Focus.

Selon un membre de l'Eglise internationale du Christ au Nigéria, interviewé par Protestant Digital, la population chrétienne n'attend rien de cette élection, comme c'était le cas des précédentes: «Cette élection devrait contribuer à la paix, mais quel que soit le vainqueur du scrutin, les Fulanis (Peuls) veulent avoir le pouvoir», a-t-il déclaré.

En effet, les deux principaux candidats sont d'origine Fulanis, donc musulmans. Le premier est l'actuel président, Muhammadu Buhari, et le second est Atiku Abubakar, vice-président entre 1999 et 2007. Ils représentent les deux principaux partis politiques du Nigéria.

Parmi les autres candidats, on retrouve une femme pasteure : Obiageli Ezekwesili. Sous la présidence d'Obasanjo, elle a été ministre, notamment de l'Education. Pasteure de l'Eglise «Rachetés de Dieu», elle a été internationalement médiatisée pour diriger la campagne «Bring Back our girls» (Ramenez nos filles) appelant à la libération les 300 collégiennes kidnappées par Boko Haram en 2014.

Elle est également la co-fondatrice de Transparency International, une organisation se consacrant à la lutte contre la corruption des gouvernements et institutions gouvernementales.

Bien qu'Obiageli Ezerkwesili se soit retirée de la course présidentielle en janvier, elle sera quand même la candidate du Parti allié du Congrès (ACPN), forcée par la Commission électorale qui avait déjà imprimé le matériel de vote.

La rédaction d'Evangéliques.info - 22 février 2019 11:29

Partager/Commenter

Publicité