Leah Sharibu est détenue depuis un an par Boko Haram © DR

Royaume-Uni : Manifestation de soutien à Leah Sharibu aux mains de Boko Haram depuis un an

Une manifestation exigeant la libération de la chrétienne nigériane Leah Sharibu s’est tenue mardi 19 février à Londres, à l’occasion du premier anniversaire de sa captivité par la secte islamiste Boko Haram, selon la radio Premier. L’adolescente reste détenue en esclavage au Nigeria pour avoir refusé de renoncer à sa foi chrétienne.

La manifestation organisée par des militants chrétiens s’est tenue devant le haut-commissariat du Nigeria (la mission diplomatique du Nigéria à Londres) exactement un an après l’enlèvement de Leah Sharibu dans la ville de Dapchi, dans le nord-est du pays.

"Leah Sharibu est maintenant aux mains d'une secte violente depuis 365 jours et nous sommes profondément préoccupés par le manque d'action du gouvernement pour obtenir sa libération", a déclaré Mervyn Thomas, directeur général de Christian Solidarity Worldwide. Il a poursuivi : "nous continuons à appeler le gouvernement du Nigéria à faire tout ce qui est en son pouvoir pour accélérer la libération de cette courageuse écolière".

Le 19 février 2018, Leah Sharibu et 109 autres élèves d’un pensionnat pour filles avaient été enlevées par Boko Haram. La jeune fille de 15 ans était la seule chrétienne du groupe. A la suite de négociations avec le gouvernement nigérian, les camarades de classe de Leah avaient été relâchées, mais l'adolescente est restée captive car elle avait refusé de renoncer à sa foi chrétienne, condition explicite à sa libération.

La rédaction d'Evangéliques.info / Premier UK - 20 février 2019 11:08

Partager/Commenter