François-Xavier Bellamy © Wikipedia

France : François-Xavier Bellamy, un catholique engagé tête de liste LR pour les européennes

François-Xavier Bellamy, professeur de philosophie de 33 ans, élu versaillais depuis 2008 et catholique convaincu vient d’être désigné tête de liste du parti de droite Les Républicains (LR) pour les élections européennes de mai prochain.

Ses prises de positions contre l’avortement, l’extension de la PMA pour les couples de femmes et le mariage pour tous lui valent nombre de critiques de ses adversaires et même au sein de son propre camp. “Des caricatures stupides” qu’il a déploré sur la chaîne de télévision LCI le mercredi 30 janvier. Il a estimé que sa position sur l’IVG a été déformée. “Mon seul propos sur la question de l’IVG consistait à dire qu’il fallait peut-être sortir d’un débat idéologique” et à “se demander si on ne pouvait pas, en considérant simplement que l’IVG n’est jamais une bonne expérience pour une femme, tenter de mettre en place des politiques publiques qui permettent de faire baisser le nombre d’avortements”, a-t-il déclaré.

Il a également fait part de son incompréhension devant le fait que la droite se montre aujourd’hui “aussi divisée” sur la question de la famille “alors qu’il y a quelques années, Gérard Larcher (président du Sénat) le premier, comme beaucoup d’autres membres éminents de ce parti, était très impliqué contre la loi Taubira” (ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe, ndlr), a-t-il relevé.

François-Xavier Bellamy avait déclaré en octobre 2014, lors du colloque “Catholiques en action” : “Il n’y a qu’une seule bonne raison de croire au Christ, et cette seule raison c’est la certitude que le christianisme dit la vérité.” Phrase utilisée aujourd’hui par ses détracteurs pour dénoncer son “extrémisme”.

Une autre de ses citations a été exhumée et provoque la colère de ses opposants : “Le vrai progrès que notre pays a su conquérir au terme de longues années de maturation politique, c'est la famille, composée d'un homme et d'une femme, et qui repose sur cette réalité naturelle de l'engendrement", avait-il déclaré en janvier 2013, convention organisée par l'UMP sur la famille.

La Commission nationale d’investiture du parti a approuvé le 29 janvier le « trio » formé par François-Xavier Bellamy, Agnès Evren et Arnaud Danjean.

La rédaction d'Evangéliques.info - 31 janvier 2019 09:18

Partager/Commenter