© DR

France: Un rapport pour la défense des chrétiens d'Orient remis à Emmanuel Macron

Le 3 janvier, Charles Personnaz a remis à l'Elysée un rapport sur les chrétiens d'Orient, rapport qui avait été demandé par Emmanuel Macron lui-même. Selon le journal Famille Chrétienne, qui relaie l'information, l'objectif assigné au magistrat de la Cour des comptes et historien était de «renforcer l'action de la France dans la protection du patrimoine du Moyen-Orient et le soutien éducatif des communautés chrétiennes de la région».

Mais dans l'interview donnée au journal catholique, Charles Personnaz explicite: «D'une manière plus large et plus fondamentale, je pense qu'Emmanuel Macron est convaincu que les communautés chrétiennes sont un facteur de paix au Moyen-Orient et qu'il faut donc les aider à y demeurer».

Constitué de 113 pages, le rapport documenté a nécessité une centaine d'entrevues avec des acteurs du terrain au Liban, en Palestine, en Israël, en Egypte etc.

Dans ses discours, Emmanuel Macron a mentionné par deux fois la vocation protectrice de la France à l'égard des chrétiens d'Orient, notamment à l'Institut arabe en septembre 2017 et aux Bernardins en avril 2018: «Nous avons hérité historiquement du devoir de les protéger».

La rédaction d'Evangeliques.info - 04 janvier 2019 12:45

Partager/Commenter

Publicité