Ces ballons envoyés depuis la Corée du Sud comportent des messages bibliques © CBN

Retour sur 2018 : Pour préserver le processus de paix, le gouvernement sud-coréen interdit l’envoi de ballons transportant des Bibles par delà la frontière nord-coréenne [Juin]

Jusqu’au 2 janvier 2019, la rédaction d'Evangeliques.info vous propose de revenir sur les informations qui ont marqué l’actualité protestante évangélique en 2018. Chaque jour deux infos; une pour chaque mois de l’année. Ici un article publié au mois de juin.

[Article initialement publié le 28 juin 2018]

Le processus de paix en Corée a déjà fait une victime: les envois de Bibles, par ballons gonflés à l'hélium, en Corée du Nord. En effet, le gouvernement sud-coréen a interdit aux missions chrétiennes ces lâchers de ballons pour protéger les pourparlers entre le Nord et le Sud, selon le Christian Post du 26 juin.

Traditionnellement, des missions chrétiennes comptant des collaborateurs ayant fui le régime nord-coréen envoient par ce moyen Bibles et clés USB comportant des informations sur le reste du monde par delà la frontière. Il s’agit de montrer à la population nord-coréenne que le reste du monde, et tout d’abord la Corée du Sud, ne sont pas l’enfer décrit par leur gouvernement.

Eric Foley, de la mission Voix des martyrs de Corée du Sud s’inquiète de cette mesure. Si des interdictions ponctuelles ont eu lieu par le passé, il estime que cette fois-ci, l’interdit sera durable. De plus, l’époque est «particulièrement dangereuse pour les chrétiens en Corée du Sud et en Corée du Nord, car les priorités sont en train d’être fixées par l’Etat, en termes de ministère», estime-t-il. «Et nous savons que dans l’histoire des missions, cela ne s’est pas bien passé pour l’Eglise», rappelle le missionnaire.

Suite à la rencontre au sommet du 12 juin dernier entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, les Etats-Unis ont gelé les exercices militaires conjoints qu’ils menaient chaque année avec l’armée Sud-coréenne dans la péninsule. Ce geste était demandé depuis longtemps par Pyongyang comme un préalable à la «dénucléarisation complète de la Corée», qui est l’objectif ultime du processus.

La rédaction d'evangeliques.info / Christian Post - 28 décembre 2018 08:45

Partager/Commenter

Publicité