© Gospel Herald

Chine: La police interrompt un culte de l'enfance, confisque 4000 livres et ferme l'Eglise

Le 15 décembre, les autorités communistes chinoises ont fait irruption à l'Eglise Rongguili de Guangzhou, interrompant une leçon biblique pour enfants, rapporte le Christian Post. Elles ont ensuite enquêté sur l'Eglise toute la journée et enregistré l'identité de tous les membres, y compris des enfants. Leurs téléphones ont aussi été confisqués.

Par ailleurs, les soixante officiers de police ont aussi confisqué les biens de la communauté chrétienne, dont 4000 livres. Et finalement l'Eglise a été fermée.

Selon le South China Morning Post, cité par le Christian Post, c'est la troisième Eglise protestante non enregistrée à être fermée par les fonctionnaires ces trois derniers mois.

Fondée en 1978, l'Eglise Rongguili attire chaque semaine 5000 fidèles, ce qui en fait l'une des principales Eglises «souterraines» de Chine.

Le bureau des affaires religieuses et ethniques du district de Yuexiu a annoncé que toutes les activités de cette Eglise étaient suspendues et que les croyants devaient se tourner vers les quinze autres Eglises protestantes enregistrées de la ville.

Le 9 décembre, ce sont pas moins de cent chrétiens et un pasteur de l'Eglise Rain Covenant de Chengdu qui ont été arrêtés; trois ont été torturés pendant leur détention, selon le communiqué publié par cette communauté.

Fondateur de l'organisme de surveillance de la persécution ChinaAid, Bob Fu a condamné ce qu'il nomme «une escalade majeure de la persécution religieuse en Chine». China Aid appelle la communauté internationale à condamner ces arrestations arbitraires et exhorte le régime à les libérer .

La rédaction d'Evangeliques.Info - 21 décembre 2018 12:25

Partager/Commenter

Publicité